Léon Bellefleur (R.C.A.) - Retour à la liste

Léon Bellefleur, peintre, graveur. Né à Montréal le 8 février 1910, mort à Montréal le 22 février 2007. Après avoir reçu son diplôme d'enseignant en 1929, il suit des cours du soir à l'École des beaux-arts de Montréal jusqu'en 1938, puis rencontre Alfred Pellan en 1940 et découvre l'oeuvre de Paul Klee. En 1946, il monte une exposition de tableaux inspirés par les dessins de ses enfants à la Maison des Compagnons. En 1948, il signe le manifeste contestataire « Prisme d'yeux ».

En 1951, Bellefleur participe à la deuxième exposition internationale de Cobra à Liège, en Belgique, et, en 1953, il se joint au mouvement automatiste. Il étudie la gravure en France, aux ateliers de Friedlander et de Desjaubert en 1954, et, après son retour au Québec en 1957, il développe son style de peinture « à facettes », dans lequel ses compositions non figuratives sont peintes à la spatule. Plus tard, après son retour en France en 1958, il se rapproche du groupe surréaliste d'André Breton.

Une première rétrospective de ses oeuvres est présentée en 1968 par le Musée des Beaux-arts du Canada à Ottawa, puis à London (Ont.) et à Montréal. De nombreuses expositions de ses œuvres ont lieu au Brésil, au Canada, en Angleterre et au Danemark. En 1977, il est le premier récipiendaire du prix Borduas. Il reçoit également en 1985 le prix Louis-Philippe Hébert de la Société Saint-Jean-Baptiste et un Doctorat honorifique de l'Université Concordia en 1987. Léon Bellefleur fait partie de l'Académie royale des arts du Canada (ARC) en 1989.